Les tendelles ou lecques - Chasse à la grive aux tendelles - Tendelles

Bonne année 2017 !

Variétés de grives

Modes chasse à la grive

Concours de chilet

Glu

Technique

Traitements et soins

Appeaux / chilets

Cages à grive

Alimentation grive

Livres

Divers

Vêtements

Associations

Partenariat / Promo du web

Faire un don

Pub Grives.net



Vidéos

 

Mode de chasse à la grive - Les tendelles ou lecques

Les tendelles ou lecques - Mode de chasse à la grive



tendelle aux grives ou lecque, schéma

Depuis quand les tendelles existent ?



Personne ne saurait dater cette inventive construction. 100 ans ? 300 ans ?
Déjà à la préhistoire ?
Tout se mélange, mais chacun s'accorde pour dire qu'au pays : "on a toujours connu ça !".
On retrouve cependant un premier arrêt préfectoral datant de 1875 faisant état d'une autorisation de chasser à la tendelle en Lozère.

La chasse aux tendelles est un mode de chasse ancestrale pratiqué dans le Sud de la France. Au début du siècle, certains baux de location ou de fermage étaient encore évalués au nombre de tendelles qui pouvaient y être placées.
Cette pratique traditionnelle n'est plus pratiquée que sur les Grands Causses de l'AVEYRON et de la LOZERE, notamment le Méjean et le Sauveterre, par quelques centaines d'utilisateurs (essentiellement âgés) pour un nombre de 20 000 tendelles environ, avec une règlementation très stricte.

Comme vous diront les chasseurs, faire une tendelle "c'est du travail !".
Avant toute chose, choisir le bon emplacement: au pied d'un genévrier, un peu caché mais pas trop, plutôt orienté au sud. Un endroit propre et dégagé est préférable.


les tendelles aux grives ou lecque, emplacement

Emplacement idéal d'une tendelle (ou lecque) aux grives



Piège à la fois si simple et si ingénieux, la tendelle est redoutable pour la grive.
Une grosse lauze (pierre) bien plate, tenue par quatre batonnets en équilibre instable que la grive rompt au moindre contact, quelques baies de genièvres, l'adresse et le savoir-faire du tendeur, et voilà prêt ce piège originaire des Causses !


Les bâtons d'une tendelle aux grives ou lecqueLes baies de genièvre, appât d'une tendelle aux grives ou lecque

Les quatres bâtons et les baies de genièvre pour la réalisation de la tendelle (ou lecque)



La tendelle se trouve principalement sur sol calcaire qui offre tous les éléments nécessaires à sa fabrication, en particulier la pierre plate (lauze) et le genévrier qui donne à la grive qui s'en nourrit exclusivement, ce goût unique que ne cesseront de vous vanter les caussenards et autres fins gourmets.
On appelle donc "tendelle" un trébuchet construit avec des pierres du Causse et des bûchettes. La grive, attirée par les baies de genièvre déposées sous la pierre, fait s'écrouler l'ensemble.
La règlementation impose aujourd'hui, qu'une dépression soit creusée dans le sol sous la pierre, que deux cales de bois soient placées et qu'un échappatoire soit creusé de chaque côté de la pierre: cela permet aux oiseaux qui sont plus petits que les turdidés de s'échapper.


tendelle aux grives ou lecque, version nouvelle règlementation

La tendelle fabriquée de nos jours...



L'emploi des tendelles est autorisé pour la capture des merles noirs et des grives draines, grives litornes, grives mauvis et grives musiciennes. Les captures sont autorisées du 1er novembre au 31 janvier, elles sont interdites en temps de neige.

Pour le département de la Lozère les captures ne sont autorisées que dans les communes suivantes :
Balsièges, Barjac, Chanac, Florac, Gabrias, La Canourgue, La Malène, Laval du Tarn, Le Massegros, Le Recoux, Les Vignes, Mas Saint-Chély, Meyrueis, Montbrun, Montrodat, Sainte-Enimie, Saint-Georges de Levejac, Saint-Laurent de Trêves, Saint-Pierre des Tripiers, Saint-Rome de Dolan, Ures La Parade, Vebron.

Pour le département de l'Aveyron les captures ne sont autorisées que dans les communes suivantes :
La Cresse, La Roque-Sainte-Marguerite, Mostue-Jouls, Nant, Peyreleau, Rivière-sur-Tarn, Saint-André-de-Vézines, Verrières, Veyreau


Les tendelles doivent répondre aux spécifications suivantes:
- Elles sont munies de deux échappatoires d'au moins 30 mm de diamètre.
- Les deux cales en bois ont une hauteur minimale de 30 mm et une longueur minimale de 50 mm ; elles sont placées sur un support afin d'éviter leur enfoncement dans le sol après plusieurs chutes de la pierre assommoir.
- Le seuil de déclenchement des tendelles est ajusté pour la capture d'un turdidé. Les tendelles sont posées en milieu ouvert : dans un rayon de cent mètres autour de chaque tendelle, le taux de recouvrement en arbustes et en arbres n'excède pas 30%.
- Les tendelles sont numérotées et leur emplacement est répertorié sur des documents cartographiques au 1/25 000ème établis par la fédération départementale des chasseurs concernée.


tendelle aux grives ou lecque, version nouvelle règlementation

Détails des tendelles conformes à la règlementation...



Comme, vous dirons les tendeurs, le plus contraignant dans le piège, c'est l'entretien�

D'une année sur l'autre les ronces et les buissons poussent, l'herbe envahit le piège. Un nettoyage rapide devient nécessaire.Tout bon tendeur se doit d'entretenir au mieux son outil.

La liste des chasseurs qui sont autorisés à utiliser des tendelles est arrêtée par le Préfet de la Lozère et de l'Aveyron :
Ne peuvent être inscrits sur ces listes que les chasseurs qui ont été autorisés en 2003 et en 2004 à participer aux expérimentations de mise au point des tendelles.

La liste définitive de ces chasseurs a été arrêtée au 31 décembre 2005 et après cette date aucun autre chasseur ne pourra à l'avenir chasser à l'aide de tendelles.

Chaque chasseur ne peut pas poser plus de 80 tendelles à la fois. Les tendelles ne peuvent être utilisées que si le chasseur est titulaire d'un permis de chasser valable.

Tout chasseur utilisant des tendelles est soumis à un prélèvement maximum autorisé de 100 oiseaux par année cynégétique, toutes espèces confondues. Il tient un carnet de prélèvements délivré par la fédération départementale des chasseurs.

Tout animal autre que les merles, grives draines, grives litornes, grives mauvis et grives musiciennes capturé accidentellement est relâché immédiatement. La détention pour la vente, le transport pour la vente, le colportage, la mise en vente, la vente ou l'achat des turdidés licitement capturés au moyen de tendelles sont interdits.

L'étude expérimentale de 2003 et 2004 a montré en moyenne sur deux ans que la capture d'un Turdidé chassable nécessite 248 "jours-tendelles" et que les tendeurs ont capturé entre 10 et 24 Turdidés selon les années et le département. Ces deux chiffres montrent que ce mode de chasse ne peut pas être considéré comme un moyen de capture en quantité massive.


la chasse aux tendelles aux grives ou lecques, sont de vieilles chasses traditionnelles à la grive

La pose des tendelles aux grives est une pratique ancestrale...



Rubrique construite en collaboration avec la Fédération Départementale des Chasseurs de la Lozère - FDC 48.


Photos fournies par la FDC 48.

FDC 48, participation à la rubrique, tendelle aux grives ou lecque


Avec nos remerciements.




Pour ceux qui veulent en savoir plus...
Ils ont des statistiques disponibles au niveau de cette chasse.
On peut y voir la variété et la quantité d'oiseaux capturés avec ce mode de chasse à la grive.

Bilan 07/08 des captures de grives avec la technique des tendelles en Lozère

Bilan 06/07 des captures de grives avec la technique des tendelles en Lozère

Bilan 05/06 des captures de grives avec la technique des tendelles en Lozère


[ Imprimer cette page ]