Grive musicienne - Variété de grive - Grives musiciennes

Bonne année 2017 !

Variétés de grives

Modes chasse à la grive

Concours de chilet

Glu

Technique

Traitements et soins

Appeaux / chilets

Cages à grive

Alimentation grive

Livres

Divers

Vêtements

Associations

Partenariat / Promo du web

Faire un don

Pub Grives.net



Vidéos

 

Grive musicienne

Musicienne Mauvis Litorne Draine Merle

Grive musicienne

grive musicienne, turdus philomelos




Sommaire grive musicienne:

Chant de la grive musicienne

Description de la grive musicienne

Population de la grive musicienne

Nourriture de la grive musicienne

Répartition de la grive musicienne

Migration de la grive musicienne

Reproduction de la grive musicienne



La grive musicienne (du grec turdus philomelos, qui veut dire amie du chant).



Ecouter le chant de la grive musicienne:




Ramage de la grive musicienne en vidéo






Description de la grive musicienne:

La grive musicienne est aussi appelée: "grive commune", "de pays", "de vignes", "vendangeuse" ou encore "chiqueuse" et "tourdre" en Provence. La grive musicienne est la plus populaire de tous nos turdidés.

La grive musicienne mesure environ 23 cm, avec une envergure qui oscille entre 33 et 36 cm, pour un poids variant de 65 à 90 gr selon les périodes. Son espérance de vie est de 14 ans en moyenne.

La grive musicienne se distingue des autres espèces de turdidés tout d'abord, par sa taille, ses coloris (plumage de couleur fauve, ses flancs et poitrine mouchetés, ses dessous d' ailes jaunâtres), sa taille (qui est légèrement inférieure à celle du merle), son vol bien distinct ou encore son chant automnal qui lui est propre (tchic-tchic) d'où l'appellation dans certaines régions de "chiqueuse". Pendant la saison des amours, le chant des mâles est doux et mélodieux, il est formé de strophes, accentué par de courtes phrases flûtées, plusieurs fois répétées. Il est vraiment typique de la grive musicienne (d'où son nom).

Ce turdidé est vraisemblablement l'un des oiseaux les plus chassés en France, notamment dans le Sud Est, où les chasseurs provençaux lui vouent une passion sans limite. Au milieu du XIXe siècle, on comptait plus de 8 000 postes à grives dans la région de Marseille, malheureusement les choses ont bien changé de nos jours mais, l'engouement pour cet oiseau, la grive, demeure toujours intact.




Population de la grive musicienne:

Les effectifs totaux de la grive musicienne sont estimés entre 50 et 100 millions d'oiseaux avant le départ en migration. La grive musicienne est une espèce considérée comme stable ou en augmentation.




Nourriture de la grive musicienne:

La grive musicienne est essentiellement insectivore mais daigne également se nourrir de baies (sureau, prunelles, sorbes, mûres, lierre...) et de fruits en tous genres (raisins, olives, pommes, mandarines, kakis...).




Répartition géographique de la grive musicienne:

Grive musicienne situation geographique


légende situation géographique des grives musiciennes





Migration de la grive musicienne:

La grive musicienne est migratrice. Tous les ans, à la même époque, à partir de la fin septembre (équinoxe de l'automne) jusqu'à' à la fin octobre, de petits groupes de grives musiciennes quittent leurs lieux de reproduction pour gagner leurs quartiers d'hivernage, ceci s'effectue au grès des vents et conditions climatiques (c'est un oiseau qui peut effectuer si les courants sont favorables un voyage de 300 km en une seule nuit).

Comme pour la grive mauvis, les couloirs migratoires pour la grive musicienne sont nombreux et variés, pour la France, il en existe quatre:

- Le couloir Atlantique, pour les grives musiciennes qui viennent de Scandinavie.

- Les couloirs Rhodanien et du Massif Central, pour les grives musiciennes en provenance de l'Europe Occidentale et de l'Europe de l'Est (pour les oiseaux passant par la face Nord du Massif des Alpes).

- Le couloir Méditerranéen, pour les grives musiciennes qui arrivent de l'Europe de l'Est (pour les oiseaux empruntant la face Sud du Massif des Alpes).




Reproduction de la grive musicienne:

Les lieux de nidification de la grive musicienne s'étendent du Nord des Ardennes en passant par tous les pays d' Europe Occidentale (Belgique, Allemagne...), d' Europe de l'Est (Russie, Ukraine...) et sans oublier les pays Scandinaves (Norvège, Suède...).

La reproduction de la grive musicienne s'effectue de la fin mars à la mi- juillet, les couples commencent à se former à la sortie de l'hiver, pendant leur trajet prénuptial, pour s'accoupler vers le début du mois d' avril.

La confection du nid chez la grive musicienne se fait assez rapidement (1 à 2 jours en moyenne), constitué de tiges d' herbes et de mousse, il est intérieurement crépi d'une couche de terre moulée par la poitrine de l'oiseau. Celui-ci est un véritable petit chef d'oeuvre d' architecture.

On retrouve généralement les nids dans les régions de bocage à proximité d'une clairière et d'un point d'eau. La hauteur varie selon la végétation (de 1 à 3 mètres). La femelle y dépose de 4 à 6 oeufs bleu-verdâtre, tachetés de sombre, qui seront couvés pendant environ 13 jours (uniquement par la femelle, le mâle étant occupé à se restaurer et à chanter pour défendre son territoire).

grive musicienne, oeufs


Une fois les oisillons nés, la phase de nourrissage commence, elle durera environ 15 jours et sera effectuée par les deux parents. La nourriture se compose essentiellement de vers, d'insectes et de larves de toutes sortes. Le nombre de couvées chez la grive musicienne, varie de 2 à 3 par an (ceci en fonction de la prédation).

grive musicienne, oisillons



Fiche descriptive de la grive musicienne de l'IMPCF



Quelques photos de grives musicienne de Didier MARZIN avec son autorisation

grive musicienne



grive musicienne et oisillon



grive musicienne et oisillon



grive musicienne





Retour au sommaire de la grive musicienne



[ Imprimer cette page ]